Encore un de moins …

Jean Rochefort. Qui ça me diront les plus jeunes ? Pas difficile à trouver sur “Internet” et déjà ici, où j’ai repris l’illustration.
Je me rends compte combien il est difficile d’expliquer la disparition de ces “monuments”, à ceux qui n’en ont pas été les contemporains.
Bien sûr, il était un grand artiste. Si quelqu’un se penche sur sa flimographie, il verra des films de qualité variables mais un très bon acteur. Et à part ça ?

 

Continue reading…

Et si l’on parlait de la bourse ?

Déjà un an que nous sommes “cotés” en bourse (EPA:ALWIT) et les enseignements sont déjà très intéressants.
Des Entrepreneurs, dubitatifs mais positifs m’ont demandé si cela en valait la peine (au sens propre comme au sens figuré). Qu’est-ce que cela changait ? La stratégie et la communication pouvaient-elles être pensées de la même façon ? Comment réagir face aux fausses rumeurs et autres billevesées répandues inconsidérément ?
Continue reading…

No more bullshit

Cette nouvelle rubrique est née de l’envie depuis longtemps de tordre le coup à certaines idées recues, certaines façons de penser, certaines évidences que l’on nous imposer et que l’on n’ose plus remettre en cause.
A quoi bon me direz vous ? nouveau Don Quichotte ? Continue reading…

29 Avril 1968 …

Aujourd’hui, je célèbre un tournant important dans la vie de mon blog, par une citation de l’un de mes “maitres”: Jacques Rouxel. (entête du blog)
Les plus jeunes ne doivent pas connaitre, mais sachez qu’il a marqué son époque et bien après puisqu’il est toujours dans la mémoire de beaucoup de monde. Son oeuvre lui survit et demeure à jamais d’actualité.
Un maitre de la “pensée subversive”, un maitre du “bon sens”. A vrai dire, je ne sais pas s’il y a vraiment un “bon sens” et tant il est propre à chacun, mais j’ai choisi d’en faire une sorte de “cheval de bataille”. Surtout pas dans l’idée de donner des leçons et d’expliquer ce qu’il faut penser, car c’est justement ce que je veux combattre. L’objectif est plutôt d’essayer d’illustrer des gens qui ne pensent pas comme “tout le monde” et qui ne tombent pas dans le piège de la pensée unique.

Continue reading…

CharlElie rentre en France …

Très beau texte de CharElie, à lire sur Facebook et dont je me permets de vous livrer le début, pour vous donner le goût de poursuivre et, pour certain, dépasser votre aversion du médium:

Je rentre, 
C’est décidé, je rentre en France. 
Après quinze années passées à New York, je vais rentrer en France.
Parti pour chercher quelque chose à l’intérieur de moi, j’avais le sentiment de ne pas pouvoir le trouver ailleurs qu’à New York. Comme un hamster dans une cage certes bien entretenue, mais trop étroite, je devais quitter un traintrain qui tournait à l’ennui comme un manège sur les rails d’avis préconçus et de jugements à l’emporte-pièce. Porté par l’idée que la Liberté d’agir américaine me permettrait de me défaire d’une gangue de principes qui m’empêchait d’aller loin, je voulais me défaire d’un costard en carton que d’autres avaient dessiné pour moi. Tous les artistes que j’admirais, tous ceux qui me motivaient, avaient un jour ou l’autre habité à New York. Je suis parti pour essayer autre chose, pour me déconstruire afin de mieux me reconstruire dans cette ville qui me faisait rêver. 

#enquetedesens

Ceci est mon testament “de la politique”

Et oui, face à la médiocrité de la campagne 2017, j’ai bafoué l’une de mes règles de vie: je suis sorti de ma réserve pour m’exprimer sur l’offre qu’il nous était donnée et sur mes interrogations.
En plus, j’ai totalement failli dans mes pronostics. Je voyais Le Pen “sortie” du jeu sans ménagement. J’ai confondu mes espoirs et le futur probable. Alors c’est bon, j’ai compris. Ca n’est pas mon monde. Trop clivant. Trop hargneux. Trop de gens qui ont raison, qui ne doutent pas.
J’ai retiré les billets en question (mais j’en ai laissé un) et j’en tire 3 enseignements:
Continue reading…