Je ne le connais pas mais je le déteste déjà ;-)

Citation Bill Murray confiance : Je me méfie des gens qui n'aiment pas les  chiens....

Vous vous souvenez de cette phrase culte de Tatie Danielle ? Trop souvent, nous agissons comme cela. Sur des impressions, des rumeurs, des on-dit, des faux semblants. A propos de faux semblants, un célèbre philosophe disait dans l’Almanach Vermot 1968: “toutes celles qui font semblant d’y croire sont de fausses sceptiques”. Bon je m’égare … même si maintenant je suis comme Bill Muray et je fais autant confiance à ma chienne, qu’à mon premier jugement.
Mais là, j’ai envie de prendre le négativisme ambiant à contre pied et de ne parler que de ceux que je ne connais pas, mais que j’aime déjà.
Des gens que j’aimerais rencontrer. Il en est de nombreux acteurs, chanteurs “disparus”. Là c’est trop tard. Mais pourquoi attendre qu’il soit trop tard, tant il y a de gens intéressants. Curieusement ce n’est pas forcément ceux dont on nous gave à étouffer. Aucun intérêt à parler ou mettre en avant ceux que je n’aime pas, c’est leur faire trop d’honneur. 😉

Alors aujourdhui, honneur à Paul Dewandre. Vous ne connaissez pas ? c’est normal, son oeuvre est plus connue que lui et il me semble avoir atteint la maturité où il a dépassé son besoin de mise en lumière. Ses propos m’ont touchés et résonnent fortement, en apportant des réponses immédiates que j’aurais aimées avoir lorsque je me posais ces questions. J’aurais gagné du temps.

Le titre est un frein au propos, dépassez le car il ne s’agit vraiment pas de cela et quand bien même, lorsque l’on entreprend, l’échec n’est pas la première chose à laquelle on pense. C’est comme le regard en conduite. Si dans un virage vous commencez à être en difficulté et que votre regard se porte sur le fossé et qu’il reste comme aimanté … c’est sur que vous y allez au tas.

Non, ici, il est question :

  • d’élargir son champ de conscience et de responsabilité.,
  • d’envies plus forte que la peur,
  • de retrouver la rivière …
  • de retrouver son humanité,
  • de retrouver le sentiment de satiété

J’aime beaucoup sa métaphore de la rivière, nous en reparlerons d’ailleurs tant elle caractérise bien, pour moi, notre “chemin”. Mais il y a aussi beaucoup de thèmes qui font sens et résonneront peut être aussi en vous. Beau moment. #merci

Share