Nous n’avons plus besoin de ministre du “numérique”

En fait, on dit plutôt : “Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques”, qui est une meilleure appellation pour un rôle bien plus compréhensible. Si j’ai appelé de mes voeux depuis 30 ans à la création d’un poste dédié à la “transformation Internet / User Centric” et à la protection du soldat Internet, je pense qu’il est temps de passer à quelque chose de plus ambitieux et de plus essentiel maintenant que :

1/ l’Internet est devenu un gigantesque réseau de plus en plus privé de droits et remplis de devoirs, sous le contrôle de quelques uns,

2/ que le processus User Centric ne peut plus être oublié, mais que le stock est en train de gagner sur le flux … J’y reviendrais, mais il suffit de voir les valorisations des sociétés de luxe et les stupidités autour des bitconneries pour s’apercevoir que l’organisation de la rareté fonctionne toujours aussi bien,

3/ que les métiers du “numérique” sont lancés et que l’on peut aujourd’hui vouloir faire carrière sans être regardé comme un extra terrestre, comme quand j’ai commencé. Je me souviens d’ailleurs de la remarque d’une inspectrice des impôts quand je lui ai dit que je voulais être assimilé au droit d’auteur pour l’écriture de logiciels (ce qui est maintenant commun) et qui m’a regardé en me demandant si je me prenais pour Baudelaire.

4/ que les compétences existent … je me souviens d’un temps où certains expliquaient à France-Télécom que l’Internet était trop compliqué pour eux et que seul un certain Institut de Recherche en France devait en contrôler les tenants et les aboutissants. Je me souviens du regard sceptique de ces gens, ces sachants, quand nous, des gueux sortis de nulle part, mais associés à d’autres compétences, d’un autre réseau de recherche, les avons concurrencé et au final presque dynamités.

5/ que les avantages d’une démarche dématérialisée (numérique) en ayant le client au coeur (QoE) sont maintenant connus et des ministres du numérique devraient être partout dans les strates de l’état. Pas un seul commandant en chef, mais des bataillons de vaillants soldats partout, aidés par une centralisation de moyens et de compétences. Ca commence à bien exister et fonctionner pour ce qui est de la sécurité … quant au reste ???

Et enfin, là où je veux en venir avec ce billet et ce titre fait pour vous faire lire … je dis que nous n’avons plus besoin d’un ministre du numérique PARCE QUE CE N’EST PLUS LE SUJET. Le vrai sujet c’est d’anticiper ce qui est nécessaire d’avoir en France (et ailleurs).

– il y a 35 ans je disais : compétences logiciel
– il y a 30 ans je disais : compétences logiciel ET Internet
– il y a 25 ans je disais : compétences logiciel ET Internet ET Télécom
– il y a 20 ans je disais : compétence logiciels ET Internet
– il y a 10 ans, je disais : compétences logiciels

Et maintenant je dis : VIVE LES ARTISANS et ceux qui ont un vrai savoir faire.
Ce sont des métiers que nous avons perdu, faute de ne jamais les avoir valorisés. Et maintenant vous avez vu la galère pour trouver un bon plombier / électricien / chauffagiste / frigoriste / jardinier même …
Le système de formation est indigent: la voie royale pour les “scientifiques” … avec un niveau bac en carton et les mauvais, ceux qui ne peuvent / veulent pas suivre -> orientation professionnelle. D’ailleurs aucune distinction entre les apparents “bons à rien” et ceux qui veulent faire autre chose, quelque chose de plus utile que le bac D que j’ai passé. Quelque chose de plus utile que ce que j’ai vu des études universitaires. (Orsay et 3 mois de Pierre et Marie Curie après)

Résultat des courses, en ce moment pénurie de tout et même de matière première parce qu’après une année de COVID, les gens se sont un peu plus occupés de leur habitat et de leur qualité de vie. Heureusement, ils vont pouvoir retrouver la route des bistrots pour oublier. Mais cela n’empêche que pour le moment, c’est la folie. Les compétences sont rares, même aux Etats-Unis. J’y reviendrais d’ailleurs, tant il y a des choses à dire. Ici, personne ne s’aviserait de déconsidérer un artisan. Mieux même New York organise chaque année une journée où les différents corps de métiers “involve” dans la ville (et sans qui la ville ne pourrait survivre plus de quelques heures) défilent avec leur matériel. Et les New Yorkais applaudissent … les pompiers en tête et même les camions poubelle et les enfants dans la cabine avec leur père, fiers comme tout. En France ???

Alors ne nous étonnons pas qu’après le manque de main d’oeuvre on en soit arrivé au manque cruel de ressources et de matériel. Voici ce que je disais ce matin sur twitter :

Aux Etats-Unis, c’est le manque partout. Et les prix s’envolent.

Dans un autre ordre d’idée, les munitions commencent à se faire rares, ainsi que certains fusils. Signe que les Américains s’arment encore plus ? Pas du tout. Signe que la demande est toujours là mais l’offre peine à arriver et à suivre.

C’est bon signe … oui oui … si l’on sait anticiper Aujourd’hui si j’avais 16 ans, je ne sais pas vers quels métiers je m’orienterais. Il y a quelques temps j’aurais dit : Epigénétique. Maintenant j’hésite entre Electricien (courant fort ET courant faible), Sylviculteur, Cultivateur … dépanneur “digital” tant je ne comprends comment les gens arrivent à se débrouiller avec toute cette technologie dont on nous gave à étouffer … Bref, Entrepreneur … mon vrai métier.
Plus que jamais les choix pour nos jeunes sont larges SI ils n’ont pas une vision passéiste de leurs parents et des médias et s’ils ne dénigrent pas ce qu’ils ne connaissent pas. Il faut essayer et après on peut juger. En tous les cas, la société de la connaissance, les Dieux et les inutiles, les experts auto-centrés, avec ou sans écharpe rouge, qui ne savent même pas planter un clou, c’est bon pour moi. J’en ai soupé ! Ils sont aussi inutiles ou plutôt leur autonomie de vie est aussi grande dans les difficultés qu’un pingouin en Amazonie.

Place au pragmatisme. Mince … je suis en train de devenir de plus en plus américain moi 😉 et à regarder mon bureau ce matin, j’ai l’impression que cela me monte à la tête ;-)))

Et vive ^h^h^h VITE UN MINISTRE DE L’ARTISANAT !!!

Share