June 2021

Transmettre c’est aimer … merci AK

Pour au moins trois raisons, trois personnes, cela résonne particulièrement en moi. Mais plus encore. Au delà des êtres chers perdus et que l’on voit s’abimer, dans tous les sens du terme, le témoignage d’Axel Kahn me touche. L’un de mes plus grand souhait du moment serait d’être près de lui et juste lui serrer les mains et ne pas parler. Surtout ne pas parler. Quand le silence est grand …

Continue reading…

Je ne le connais pas mais je le déteste déjà ;-)

Citation Bill Murray confiance : Je me méfie des gens qui n'aiment pas les  chiens....

Vous vous souvenez de cette phrase culte de Tatie Danielle ? Trop souvent, nous agissons comme cela. Sur des impressions, des rumeurs, des on-dit, des faux semblants. A propos de faux semblants, un célèbre philosophe disait dans l’Almanach Vermot 1968: “toutes celles qui font semblant d’y croire sont de fausses sceptiques”. Bon je m’égare … même si maintenant je suis comme Bill Muray et je fais autant confiance à ma chienne, qu’à mon premier jugement.
Mais là, j’ai envie de prendre le négativisme ambiant à contre pied et de ne parler que de ceux que je ne connais pas, mais que j’aime déjà.
Des gens que j’aimerais rencontrer. Il en est de nombreux acteurs, chanteurs “disparus”. Là c’est trop tard. Mais pourquoi attendre qu’il soit trop tard, tant il y a de gens intéressants. Curieusement ce n’est pas forcément ceux dont on nous gave à étouffer. Aucun intérêt à parler ou mettre en avant ceux que je n’aime pas, c’est leur faire trop d’honneur. 😉

Continue reading…

Pour en finir avec la schizophrénie

La première de toute : arrêter Twitter !
On connaissait les propos sortis de leur contexte et bien avec des “touittes“, c’est pire. Tout ce que vous allez écrire sera retenu contre vous et un jour reproché. Le contexte: on s’en moque. Ce que l’on a voulu dire : aucune importance. Seul l’essentiel de l’émotion de l’instant. Plus elle est négative, mieux c’est. Cela créé le débat, l’engagement, comme ils disent. Mila n’en demandait pas tant 😉
C’est le café du commerce poussé à une échelle instantanée, sans le plaisir de l’échange puisque d’échange, il n’y en a aucun. Il y a des salves envoyées sans s’occuper de leurs conséquences. Et lorsque l’on est “anonyme”, c’est encore plus “sympathique”. On a l’impression de pouvoir tout dire, que le monde entier va nous lire, nous attend et nous applaudit. Que son jugement, son actualité, son état d’âme passionne le monde.

Continue reading…