Dernière génération …

Meles meles, badger, blaireau, Vosges, 2018

Jeu de mot même si cela ne prête pas à rire. Je découvre encore éberlué, l’existence d’un “collectif” : dernière rénovation. Ils se disent: “la dernière génération capable d’empêcher un effondrement sociétal”. Leur moyen d’action : s’assoir sur des routes, les plus empruntées si possible, c’est plus drôle, pour gêner le maximum de gens et espérer faire parler d’eux. J’en suppose quelques uns qui espèrent que cela dégénère. En faire des martyrs. Là on parlerait vraiment d’eux. Les pauvres. Vous vous rendez compte, ils risquent leur vie … C’est pitoyable.
Assis sur le périphérique en attendant de se faire virer à coup de pompe dans le …, ils rêvent de “changer le monde”. N’espèrent-ils pas plutôt la guerre civile qu’ils fomentent par leur attitude ? Au lieu de rester assis, que pourraient-ils faire ? Mais il faudrait qu’ils sachent faire quelque chose, se lever tôt, supporter une vie rurale ? Allez, je vous aide, planter des arbres peut être ? aider des agriculteurs, des éleveurs ? aller dans les hôpitaux soutenir les malades, dans les établissements de soins palliatifs, dans les Ehpad ? Allez chiche !

En attendant, ils dépassent toutes les limites. A coup de peinture, de colle par çi et par là. Ils ridiculisent la cause (?) qu’ils sont sensés défendre et escaladent de la stupidité à l’indécence. J’aurais pu passer mais là, c’est trop:

On a juste envie de vivre en fait,
Envie de pouvoir survivre,
et moi j’ai envie de pouvoir vivre après 50 ans en fait
j’ai pas envie de mourir de guerre, de famine, etc

Elle fait quoi dans la vie cette personne ? “Catalina” … une inconnue. Un nom de guerre car ils se l’inventent comme tel ? Encore une, payée par nos impôts, comme Lordon qui explique doctement “qu’il est vital de tout niquer”. (Lordon est annoncé comme philosophe et économiste français !!! directeur de recherche au CNRS !!!!!!! non mais on rêve !)

L’indécence des ces gens qui n’ont jamais rien produit de leur vie, à part des actions browniennes dont le résultat le plus efficace est de transformer tout ce qu’ils touchent en chaleur. Comment, à l’heure où la guerre est à nos portes, où des millions de personnes souffrent à l’Est, au Sud, où les femmes n’ont plus droit au chapitre en Afghanistan, comment peut-on venir, avec des trémolos dans la voix, expliquer qu’on a pas envie de mourir de guerre ou de famine ?
Puisse ceux qui souffrent ne jamais voir cette désolation.

C’est honteux !

En fait le vrai problème j’ai l’impression c’est que cette génération “en apesanteur” est complètement hors sol et manipulée. Certains sont sans doute sincères, mais leur niveau de connaissance et de réflexion est à la hauteur d’un pot d’échappement sur le périphérique. Ils n’ont pas eu “la chance” de connaitre directement un parent qui a connu la guerre, le malheur, le vrai et qui leur aurait un peu expliqué “la vie”. Ils n’ont sans doute jamais connu le vide de la perte d’un être cher et donc la valeur du temps. Ils se permettent tout. Ils osent tout. Et c’est à cela qu’on les reconnait. Ils se croient malheureux. Ils ne mesurent pas la chance qu’ils ont et le champ des possibles. On n’a jamais fait mieux. Et ils n’ont jamais fait moins avec ce qu’ils ont. Ils tombent dans tous les pièges et font le jeu de ceux qu’ils sont sensés combattre. J’en ai déjà parlé je crois. Ils me lisent ? Sans doute pas, je suis un inconnu pour eux. Mais alors, au moins, connaissent ils leurs anciens ? Sont-ils à la hauteur ? Connaissent ils Omar Aktouf par exmple ? Tout cela n’est pas ma tasse de thé, mais force est de constater que ces gens ne disent pas que des bêtises.
Et eux ? rien … le néant ! Un petit pois dans la tête et ils sont directeur de recherche au CNRS … et on les paye pour nous cracher dessus et tout bloquer … tout “niquer” comme ils disent. Bref, je suis en colère !

C’est honteux !

Plus que jamais, un con qui marche va plus loin qu’un intellectuel assis, mais quand le con ne marche même plus …

Au fait, c’est le 15 mai la journée des blaireaux .. JDCJDR (Je Dis Ca, Je (ne) Dis Rien) …

Share