jmplanche

Ces clowns qui nous gouvernent …

La “petite blague” de Zemmour envahi un espace médiatique trop vide de fond. Alors on travaille la forme. Partout est repris en coeur … Zemmour vise des journalistes. “ça ne rigole plus …”

Regardez la séquence et non juste les quelques secondes qui sont faites pour faire réagir et offusquer le plus grand nombre.
Il n’y a pas pire. Il n’y a pas mieux ?

Moi j’y vois un clown. Un gars qui vient à un salon sérieux pour se montrer. Un gars qui n’a jamais tenu un fusil de sa vie. C’est à mourir de rire comment il tient l’arme. Au moins Chirac au salon de l’agriculture, on savait qu’il n’était pas derrière les vaches au quotidien (mais devant ;-)), mais il avait déjà enfilé une paire de botte en caoutchouc.

Là c’est juste risible. Il y avait tant à dire, sur PGM d’abord qui résiste encore dans une industrie difficile où le savoir faire est rare. Qui aurait pu être choisi et se développer à l’instar des plus grands, si la France avait eu une véritable stratégie industrielle. Il y avait tant de chose que PGM aurait pu expliquer et profiter d’un moment de grâce pour être dans la lumière. Au lieu de cela … encore une occasion ratée. Merci Zemmour et les médias !

Ah si seulement Zemmour s’était intéressé sérieusement au sujet et non pour faire le c*.

Là j’y vois un petit bonhomme qui disparait derrière un fusil trop grand pour lui et qui manifestement ne fait pas le poids. Un gars qui n’a jamais du faire son service militaire même, qui ne sait pas ce qu’est une arme, qui ne sait ni la tenir, ni qu’on ne plaisante JAMAIS avec.
On ne pointe jamais une arme sur un humain. Là on a atteint l’apothéose bien sur et on touche mieux le superficiel de ceux qui veulent nous gouverner. De ceux qui jouent avec la vie d’autres mais jamais avec la leur. Si ce sont les militaires qui font la guerre (et les civils parfois et en tous les cas la subisse toujours), ce sont en générale les politiques qui la décide !

upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/ab/Rif...

On y devine quelqu’un qui profite de l’occasion pour se montrer et “faire le dur” … alors qu’on l’imagine à peine devant un Trump ou un Poutine et que l’on se plait à penser son épaule après un tir au 12.7mm.

Et pendant ce temps, la presse reprendra la mousse et l’écume et cela sera une occasion de ratée d’expliquer le grotesque de la fabrication de rois et de “sauveurs” que l’on nous oblige et l’intérêt d’entreprises comme PGM. Le risque est que cela ne fera que renforcer Zemmour auprès de ceux qui étaient hésitants, en le posant en victime … une petite blague et tout le monde lui tombe dessus … le pauvre. Et il aura encore progressé de quelques points, tant il a du génie à crystaliser une haine défensive autour de lui en reprenant tous les poncifs de la société, encore mieux que Marine et Jean-Luc.

Alors il n’est pas encore au “pouvoir” me direz vous, même pas candidat. Ah bon ? je n’en avais pas l’impression. “Ils” nous gouvernent déjà. Il n’est pas le seul. “Ils” formatent nos croyances, notre pensée, nos jugements. Ils nous télé-pilotent, presque aussi bien que les maux que l’on prête aux GAFA.
Plus que jamais, nous devons, plus que retrouver raison gardée, retrouver l’élan du coeur, l’intuition juste.
Plus que jamais je pense à Théodore Monod en ces moments :

Je suis persuadé que le salut des individus est dans le rejet décidé de tout le compliqué, l’artificiel, l’inutile, dont la civilisation nous gave à étouffer.

Moments choisis …

« of 16 »

Juste ceux que je peux révéler … et c’est déjà pas mal 😉