Les tontons flingueurs : aujourd’hui comment on a bousillé EDF

Comment bousiller quelque chose qui fonctionne et qui était un fleuron à l’échelle mondiale ? Comment nous retrouver fort dépourvu quand la brise fut venue …
Souvent, quand nous, pauvres quidams moyens, constatons des incohérences parmi les “grands de ce monde”, nous pourrions nous dire que nous n’y connaissons rien. Qu’il y a forcement des raisons cachées, mystérieuses qui nous échappent. Que ces gens là, savent ce qu’ils font. Mais à un moment on se dit, non ce n’est pas possible. Ils n’y connaissent rien ou ils le font exprès et c’est encore plus grave.
Le boulanger du coin serait excusable (on parle de boulanger ici), si ce n’est qu’il ne ferait jamais ces mêmes erreurs. Il est chargé du présent, mais aussi du temps long. Il doit nourrir sa famille, ses employés. Il ne peut pas faire n’importe quoi. En tous les cas, il ne peut faire payer à d’autres le prix de ses erreurs.

Pour les “technocrates”, comme le disait Coluche, c’est différent. Ils sont dans le temps court, celui de leur actuel poste. Ils ne rêvent que du prochain et passent une grande partie de leur temps à viser plus haut. Ils n’y connaissent généralement rien, sauf à obéir à des instances supérieures pour ne pas nuire à leur carrière, en imaginant ce qui est dans l’ère du temps et ce qui ferait plaisir au prince. Ils sont dans le temps court. Oh certains sont sérieux, ils y croient, ils travaillent. Ils sont jeunes, pas encore désabusés et trop emprunt d’un savoir tout neuf qui leur fait préférer quelques inductions (corrélations) à une intuition juste et une modestie de classe: nous, nous n’y connaissons rien, car nous n’avons pas les “bons diplômes”. N’avons pas fait “les bonnes écoles”. Ne sommes pas “bien formés”, comme j’ai entendu dire de l’un de mes “chefs” lors d’un passage rapide dans un grand groupe qui avait oublié que je n’étais pas X comme lui et tous mes collatéraux …

Alors quand ce sont de grands commis de l’état qui nous racontent l’envers du décors c’est passionnant. J’ai d’ailleurs décidé d’appeler cette série : “les tontons flingueurs”.
Ecoutez ! Ici c’est l’ancien président d’EDF, Henri Proglio qui nous explique. Règlement de compte à KO Corral ? même pas. Du factuel de la part de quelqu’un qui a un passé qui parle pour lui et que l’on imagine comme un malin de première …

“Comment on en est arrivé là ?”. Question que se pose les députés au sein de la commission d’enquête visant à établir les raisons de la perte de souveraineté et d’indépendance énergétique de la France. Les révélations sont passionnantes. Reste à voir ce qu’ils en feront :

Share