Nous sommes des Shadoks, c’est maintenant clair

Les Shadoks ont marqué mon enfance. Le petit épisode du soir, c’était presque religieux. Un rendez-vous quotidien à ne pas rater. Les devises Shadoks ont marqué mon « développement ».

Je l’ai aimé sans le connaître, le Papa des Shadoks : Jacques Rouxel et puis un jour, j’ai réalisé mon rêve : travailler avec lui. Je ne l’ai pas rencontré « IRL », mais il nous a fait des dessins « dédicacés » et nous avons fait un stand lors d’un salon (Interop 1998 je crois) dédié aux Shadoks, mes héros. Ces bêtes ridicules qui incarnent tant de nos défauts. Une première mondiale 😉

Aujourd’hui, par un curieux hasard, je retombe sur cet épisode :
« Les Shadoks et la mystérieuse maladie ». C’était il y a 50 ans … Cela résonne curieusement aujourd’hui non ?

Et pour ceux qui ne connaissent pas la logique implacable de Jacques Rouxel, les Shadoks, c’est ça :

Share