Big up: aujourd’hui, Yves Duteil

Dans ma sĂ©rie “big Up”, rien que des gens que je rĂȘve de rencontrer ou dont j’aurais aimĂ© croiser le chemin. Que des gens qui pour moi incarnent ce qu’il y a de beau et de bon dans notre nature humaine. Ils ont sans doute des dĂ©fauts, tant nous semblons ĂȘtre constituĂ©s de multiples facettes, mais ils ont tous en commun de participer Ă  me rendre meilleur et pour le moins, de me procurer beaucoup de plaisir.
Aujourd’hui, mise Ă  l’honneur d’un grand, d’un trĂšs grand : Yves Duteil. En le paraphrasant, je trouve que :

Ça m’a fait tant de bien
De savoir qu’il existe
Des hommes tels que lui
Qui souffrent et qui résistent

Si vous avez la chance d’ĂȘtre sur Paris le 26 et 27 mai, foncez le voir et pensez Ă  moi. J’aurais tant aimĂ© ĂȘtre lĂ . Son dernier album est l’un des plus beaux qu’il m’a Ă©tĂ© donnĂ© d’entendre et signe une maturitĂ© d’Yves qui m’Ă©meut.
Toutes les chansons sont trĂšs belles, mais “Respect”, “Quarante ans plus tard”, “le passeur de lumiĂšre” ont une sorte d’aura toute particuliĂšre pour moi:

Respect

“Le dĂ©but de l’humanitĂ©,
L’écoute de nos diffĂ©rences,
Faire face en restant debout,
PlutĂŽt que de vivre Ă  genoux,
Respect 
 c’est ce qui restera de nous.”

Le passeur de lumiĂšre …


 
Il Ă©tait aussi derniĂšrement Ă  ONPC, un trĂšs joli moment qui nous permet de conforter notre a priori positif … quelqu’un de bien, juste quelqu’un de bien …

Share