RIP …

RIP: “Requescat In Pace” ou Rest in Peace.
C’est de saison après le décès de Jean d’Ormesson et de Johnny Hallyday. Cette expression m’a toujours interloquée quand elle est utilisée à tort et à travers. Je peux la comprendre, venant d’une tradition chrétienne où après la mort, il n’y aurait une grande attente jusqu’au “jugement dernier” pour ensuite aller au paradis ou en enfer. Donc en attendant … on doit reposer en paix. Je résume 😉
Ce qui me fait rire, c’est l’abus de cette locution par tout un ensemble de gens qui se veulent farouchement athée et qui vous expliquent doctement qu’après la mort … il n’y a rien.
Donc à ceci, je demande: à quoi cela sert de “reposer en paix” ?
En effet, si le défunt ne repose pas en paix, alors que fait-il ?
Les mots ont un sens !

Dans un monde devenu trop binaire, nous n’en sommes plus à une contradiction près.

J’aime les gens plein de certitudes qui empruntent un discours trop grand pour eux en vous parlant de preuves, de démarche scientifique. Sous prétexte que la science n’a pas prouvé que quelque chose existe après la mort, c’est qu’il n’y a rien.
Mais que je sache, elle n’a pas prouvé le contraire non plus.

De grâce, ne me reservez pas l’argument débile: “personne n’en est revenu pour nous expliquer ce qu’il y a après la mort”.
D’abord, nous n’en savons rien (si personne n’est revenu) et juste tous les phénomènes (?) de Mort Imminente (EMI), partout dans le monde, devraient nous inciter à une plus grande prudence et respect. Cela tendrait à montrer (je ne dis pas prouver ou démontrer pour juste en rester dans le domaine du possible) qu’une conscience, qui ne serait pas le produit du cerveau existe.

Qui doit reposer en paix alors ?

Les plus réticents nous diront que nous avons besoin de “croire”, pour ne pas être désespéré et que nous nous inventons même des religions pour cela.
Je pense que c’est un peu plus compliqué que cela et là encore, une vision binaire ne peut être que caricaturale et nous enferme dans une vision trop étroite de ce qui nous dépasse manifestement.

La religion porte en elle, le meilleur et le pire. Bien que d’essence spirituelle, elle n’en est à la fin que trop humaine. Elle est ce que nous en faisons et devient vraiment intéressante lorsque nous sommes libérés de nos croyances et pouvons la vivre dans le coeur plus que dans l’esprit.
Tout est une question d’équilibre et l’équilibre ne se trouve pas dans une pensée binaire mais au minimum dans l’ouverture de la dualité.

En attendant, je préfère reprendre ce que Philippe Blot Lefevre (@Lecielpourtoit) disait : “Paix et joie à leurs âmes …” et sincères pensées et sympathie à leurs proches.
Et très belle hommage de Laeticia Halliday ce matin.

 

PS: juste au cas où vous souhaitiez creuser le sujet, la littérature est abondante et l’actualité fait que c’est la sortie du dernier livre de Stéphane Allix. Et comme par hasard, je tombe à l’instant sur ceci. Je dis ça, je ne dis rien 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *