La carte fait le territoire … 11 ans après

J’aime quand on découvre aujourd’hui ce qu’une réflexion un peu inspirée pouvait voir sans difficulté il y a de nombreuses années.
En l’espèce, 11 ans avant, Daniel Kaplan écrivait: la carte fait le territoire et aujourd’hui, Google nous annonce que la carte pourrait devenir le prochain réseau social.
Qui en doutait ?

Assurément pas Michael O’Brien et Kevin Yang, les startupeurs d’Eros.vision, le Uber de la prostitution
Evidement, quand on comprend que le flux crée plus de valeur que le stock, on peut faire des choses qui deviennent vite indispensable et élever les barrières à l’entrée comme jamais avant.
Google Maps et Waze ont ringardisé les GPS personnels et par exemple Garmin qui faute d’une UI / Ux à la hauteur et d’informations véritablement connectées va se faire disrupter en grande largeur.
Tout ceci sans compter Apple, qui a fait rire la planète entière avec son Maps au début, mais qui doit donner des sueurs froides à Google maintenant. Quand on voit l’efficacité, améliorée de version en version, au travers d’un écosystème d’objets intelligements conçus (Ordinateurs, portables, tablettes, téléphone, montre), on se demande qui pourra un jour les “disrupter”. Ca va devenir de plus en plus difficile.
L’IGN peut être ?
Bien sûr …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *