Le plus difficile quand vous démarrez un nouveau business

Pour Ouriel Ohayon, le plus difficile lorsque vous démarrez un nouveau business, c’est de trouver les “bonnes” personnes pour vous accompagner, quand rien n’existe. Pour Loic, c’est de trouver les 10 premiers clients.
Pour d’autres, cela sera de se lancer, de se jeter à l’eau, de le décider et d’éviter de passer plus de temps sur les parachutes que sur le projet lui même. A ce sujet, je n’ai toujours pas compris pourquoi l’APEC ou l’ANPE ne prenaient pas des parts dans les Entreprises qu’ils permettent. 😉
Avec tous le respect que j’ai pour Ouriel et Loic, franchement, si vous ne savez pas où trouver et “séduire” vos premier clients, si vous êtes seul et peinez à vous entourer, c’est qu’il y a un vrai problème. Il faut vite vous interrogez sur les raisons pour lesquels vous entreprenez et si c’est le bon moment. Loic s’en sortira par son expérience … mais tout le monde n’est pas Loic.

Continue reading “Le plus difficile quand vous démarrez un nouveau business”

Science sans conscience: aujourd’hui l’utérus artificiel

Les Robots sont partout, donc pourquoi ne pas leur confier le rôle de “cultiver nos bébés” ? Génial, enfin la fin de la souffrance de l’accouchement. Plutôt que de subir des traumatismes dans le ventre d’une “vraie” mère, au prise avec un mauvais environnement, le bébé ”poussera” dans un univers, contrôlé, performant … asseptisé ?

Continue reading “Science sans conscience: aujourd’hui l’utérus artificiel”

L’immigration et les bonbons

Il est fascinant de voir le processus de désinformation et de sinistrose à l’œuvre.
La puissance des réseaux sociaux permet maintenant de propulser n’importe qui en “expert” en l’exposant au plus grand nombre. N’ayant généralement qu’un jugement critique limité, nous allons alors trouver utile ou valorisant pour notre égo de tenter de nous approprier un peu de cette “intelligence” en repropulsant la désinformation, qui par répétition deviendra, non pas une vérité, mais une croyance.
Et le tour est joué.
On fabrique alors des gourous, que l’on verra partout et dont on nous gavera jusqu’à en étouffer, comme le disait Théodore Monod à propos de la complexité.
Et pire encore, on aura participé à mettre le ver dans le fruit, à l’insu de notre plein gré: “laissons les autres gérer le problème, à mon niveau je ne peux rien faire.”
Un exemple ? et bien prenons le cas de l’immigration :

Continue reading “L’immigration et les bonbons”

Corrélation n’est pas raison

Je ne sais pas si le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas, mais ce que je sais, c’est qu’il n’est pas forcement toujours drôle et manque souvent de ce que nos grands-parents appelaient : LE BON SENS.
Faute de bon sens, on s’en remet aux “algorithmes”, au “big data”, en reportant l’effort d’éducation et d’intelligence sur d’autres. On se dit, qu’au moins, si cela vient de X (remplacez par: Apple / Google ou bien pire, une obscure startoupe en mal de li-cornerie …), cela doit être vrai (ou pas complètement faux pour les plus “perspicaces”).
Résultat ?

Continue reading “Corrélation n’est pas raison”

No more bullshit

Cette nouvelle rubrique est née de l’envie depuis longtemps de tordre le coup à certaines idées recues, certaines façons de penser, certaines évidences que l’on nous imposer et que l’on n’ose plus remettre en cause.
A quoi bon me direz vous ? nouveau Don Quichotte ?
Et bien non, je crois qu’en ces périodes où le bruit et la forme priment sur la réflexion, le fond et l’intuition juste, il est plus que temps de prendre un peu de recul et mettre en évidence les contradictions d’un monde de plus en plus formaté et incohérent dans lequel le mal-aise semble être la norme et où l’on n’en arrive à traiter de bisounours ceux qui conservent espérance et positivité.
Cela fait même maintenant quelques années que je me dis que cela devrait être une matière à part entière qui s’apprenne dès l’école. Je “rêve” d’une chair de “no more bullshit”. Je rêve ? Non, cela existe presque …

Continue reading “No more bullshit”