Category: Journal

29 Avril 1968 …

Aujourd’hui, je célèbre un tournant important dans la vie de mon blog, par une citation de l’un de mes “maitres”: Jacques Rouxel. (entête du blog)
Les plus jeunes ne doivent pas connaitre, mais sachez qu’il a marqué son époque et bien après puisqu’il est toujours dans la mémoire de beaucoup de monde. Son oeuvre lui survit et demeure à jamais d’actualité.
Un maitre de la “pensée subversive”, un maitre du “bon sens”. A vrai dire, je ne sais pas s’il y a vraiment un “bon sens” et tant il est propre à chacun, mais j’ai choisi d’en faire une sorte de “cheval de bataille”. Surtout pas dans l’idée de donner des leçons et d’expliquer ce qu’il faut penser, car c’est justement ce que je veux combattre. L’objectif est plutôt d’essayer d’illustrer des gens qui ne pensent pas comme “tout le monde” et qui ne tombent pas dans le piège de la pensée unique.

Continue reading “29 Avril 1968 …”

CharlElie rentre en France …

Très beau texte de CharElie, à lire sur Facebook et dont je me permets de vous livrer le début, pour vous donner le goût de poursuivre et, pour certain, dépasser votre aversion du médium:

Je rentre, 
C’est décidé, je rentre en France. 
Après quinze années passées à New York, je vais rentrer en France.
Parti pour chercher quelque chose à l’intérieur de moi, j’avais le sentiment de ne pas pouvoir le trouver ailleurs qu’à New York. Comme un hamster dans une cage certes bien entretenue, mais trop étroite, je devais quitter un traintrain qui tournait à l’ennui comme un manège sur les rails d’avis préconçus et de jugements à l’emporte-pièce. Porté par l’idée que la Liberté d’agir américaine me permettrait de me défaire d’une gangue de principes qui m’empêchait d’aller loin, je voulais me défaire d’un costard en carton que d’autres avaient dessiné pour moi. Tous les artistes que j’admirais, tous ceux qui me motivaient, avaient un jour ou l’autre habité à New York. Je suis parti pour essayer autre chose, pour me déconstruire afin de mieux me reconstruire dans cette ville qui me faisait rêver. 

#enquetedesens

Ceci est mon testament “de la politique”

Et oui, face à la médiocrité de la campagne 2017, j’ai bafoué l’une de mes règles de vie: je suis sorti de ma réserve pour m’exprimer sur l’offre qu’il nous était donnée et sur mes interrogations.
En plus, j’ai totalement failli dans mes pronostics. Je voyais Le Pen “sortie” du jeu sans ménagement. J’ai confondu mes espoirs et le futur probable. Alors c’est bon, j’ai compris. Ca n’est pas mon monde. Trop clivant. Trop hargneux. Trop de gens qui ont raison, qui ne doutent pas.
J’ai retiré les billets en question (mais j’en ai laissé un) et j’en tire 3 enseignements:

Continue reading “Ceci est mon testament “de la politique””

La musique classique expliquée aux nuls …

Etonnant comme en quelques notes on peut transmettre plus que quelques sons.
J’en profite d’ailleurs pour faire un appel au peuple … je recherche la video de la pianiste qui au moment de sa performance se rend compte que ce n’est pas ce qu’elle a répétée. C’est peut être l’un des plus beaux moments musical qu’il m’ait été donnée d’entendre. Si vous avez cela dans vos bookmarks ?

Continue reading “La musique classique expliquée aux nuls …”

Entreprendre sa vie !

Entreprendre sa vie !

N’est-ce pas le plus beau programme possible ?
Ne pas démissionner, ne pas rejeter la faute, la fatalité sur l’autre. Savoir reconnaitre et ramer dans le bon sens. Oser remettre en cause ses croyances ou plutôt les croyances des autres, tout en ne devenant pas aigri et cynique.

J’ai toujours aimé ce mot d’Entreprendre, Entrepreneur, Entreprise, au point de toujours l’écrire avec une majuscule, comme l’Internet, le vrai.

Continue reading “Entreprendre sa vie !”

Sa fille veut faire médecine …

Bel article de Jean-Marc Dupuis que je vous invite vraiment à lire ici, ainsi que de parcourir les liens qui sont donnés.
Très compliqué cette histoire … et il y a tant à faire.
Santé, Education, Environnement devraient être nos trois priorités absolues, celles qui conditionnent tout ensuite, mais non. On continue de travailler sur les conséquences et non les causes et d’en privilégier une action court termiste à une efficacité structurante.

Continue reading “Sa fille veut faire médecine …”

L’illusion d’un choix

On peut rejetter cet éclairage car 0.05% nous dérange,
On peut voir aussi le verre à moitié plein,
On n’est pas obligé de tout croire, comme des machines, comme on nous l’a appris fidèlement, à l’école, à l’église, à la mosquée, à la synagogue, au temple, dans les médias …
On peut douter de tout, mais rester ouvert, sans cynisme, avec respect et bienveillance,
On peut passer à coté de l’essentiel et laisser la Vie nous le rappeler … et se réveiller souvent bien tardivement.
On peut aussi être d’accord et je ne retiens que ceci, qui résonne particulièrement en ce moment, avec tous le battage médiatique et les entreprises de démolition généralisées de tout par tous :

Continue reading “L’illusion d’un choix”

Habitons le monde …

Un texte important en ce début d’année, de Sandrine Roudaut Rotillon, publié dans le Monde : Refusons indignité et la résignation.
Texte découvert grâce à Catherine Wendell, qui nous rappelle que nous savons entendre mais qu’il s’agirait peut être maintenant de savoir écouter. Que nous avons tout ce qu’il faut pour nous réveiller, pour agir juste ou même juste agir :

Continue reading “Habitons le monde …”

Les fondamentaux de la hiérarchie visuelle

Je me désespérais (;-)) de lire un tel article, même s’il apparait comme un peu “publicitaire”. Enfin, l’important est là: on parle de HIERARCHIE VISUELLE. Depuis de nombreuses années, en ayant croisé un certain nombre de “graphistes”, je m’étonnais toujours que ce concept essentiel ne semblait pas enseigné ou retenu. Je me disais que c’était un “truc” d’ancien, ceux qui ont étudié les fontes, travaillé avec Framemaker ou fait de la documentation technique.

Continue reading “Les fondamentaux de la hiérarchie visuelle”

Don’t worry about dying …

Beaucoup font état d’une année 2016 “de merde”, vu le nombre de catastrophes, d’attentats, de stupidités, d’égoïsmes petits et grands et surtout, à la découverte d’une nouvelle “célébrité” qui ne passera pas le 31/12.

La sinistrose et les peurs sont à leur comble. Cela est-il fait pour nous “faire tenir tranquille” ou pour que nous puissions nous éveiller à profiter du tout petit plaisir maintenant, là, tout de suite, que l’on aurait pas vu, trop occupés à regretter le passé et craindre le futur ?

J’ai juste envie de partager avec vous cela, qui me semble être une bonne philosophie pour célébrer 2017 :

Ainsi, je vous, je nous souhaite une très présente année 2017, une année où nous aurons remis l’essentiel à sa place.