Changer le monde ?!

Entre l’espoir, l’illusion, le cynisme ou le rêve, Il existe plusieurs façons d’essayer de disrupter et débloquer le système.
Lequel est le bon ? Cela voudrait dire que les autres sont mauvais, alors qu’ils sont à l’oeuvre depuis si longtemps … il doit bien y avoir une raison.
Faut-il trouver le meilleur et s’y fixer, au risque d’en faire une croyance et vivre dans une illusion de plus ? Ou pouvons nous nous en sortir, dans un monde de plus en plus schyzophrénique qui nous semble de moins en moins tourner rond ?

L’espoir

L’espoir c’est continuer de serrer les dents en espérant qu’un évènement extérieur de l’ordre du miracle se produise. Cela peut être l’arrivée d’un prochain Messie, d’une comète qui écrase tous les méchants, l’espoir du pire pour toucher le fond et rebondir …
Et en attendant, on pourrait croire que rien ne change, que ceux qui sont aux manettes ne comprennent pas. Ou qu’ils voient très bien les choses et font tout pour durer le plus possible en utilisant des trucs bien connus depuis l’antiquité et même avant : la peur, la haine, la division, l’ennemi intérieur et … la guerre.

L’histoire bégaye non ?

Contre, tout contre

Contre tout et pour rien !
Une autre façon serait de lutter de toute nos forces “contre” ceux qui incarnent ce système dont nous ne voulons plus. Un jour d’ailleurs, il faudra que je fasse l’essai de le décrire ce fameux système et de ce que j’aimerais. C’est à la mode. (NDLR; “moi Président …” ;-))
Je l’ai déjà maintes fois écrit … c’est utile à la condition de savoir où se place l’action juste et où commence la manipulation à son insu et le renforcement de ce que l’on est censé combattre. (voir plus loin la référence à Bernard Werber)

La startoupe

Je passe sur le cynisme inconscient parfois, qui consiste à accoler le buzz word disruption & change the world à sa “startoupe” pour rêver de devenir une licorne … et de tomber dans tous les pièges de la société, en mal de symbole, de veau d’or et de nouveaux moutons. Il y aurait tant à dire que je préfère juste vous faire sourire avec cette petite vidéo, d’actualité :

Pour ceux qui ne connaissent pas “la startoupe” … j’invite à revoir les explications de Serge 😉

Walk on the Wild Side

“Hey, babe, Take a walk on the wild side …”
En clair, faire, mais à coté. Là, cela commence à ressembler à quelque chose de sympa. Cela flatte bien notre coté Rebel. Ca donne bien l’idée de pouvoir vraiment changer les choses et cela serait possible, avec le bon effet d’entrainement et d’exemple.

Vous vous souvenez, c’est le fameux, “le système est dépassé, ne perd pas ton temps à l’attaquer, démode le”.
Mais le risque est de tomber dans un égocentrisme profond en finissant dans un petit village reclu à faire pousser ses propres légumes et manger son propre pain, seul ou presque. J’avoue l’utopie séduisante et ne critique en aucune façon ce qui la vivent. Mais j’ai peur du temps que cela va prendre pour véritablement faire bouger la masse et le temps … c’est ce que nous avons le moins. Ceci dit, c’est un bon mode de survie, bien plus efficace et utile que les camisoles chimiques que le Système nous propose. Et je le redis, avec le bon effet d’entrainement, cela permet à la masse silencieuse (pour le moment) des creative culturels, par exemple, d’augmenter et doucement faire de plus en plus pression. (NDLR: on y reviendra, mais je n’associe pas tous les creatives culturels à cette démarche. Beaucoup sont bels et bien DANS la société mais refusent, de leur façon, certains de ses aspects les plus criants.)

Armel Le Coz : « Le ras-le-bol va tendre vers un mouvement citoyen »

Ce designer de formation s’est plongé dans les projets de démocratie participative au début des années 2010. Cofondateur de la plate-forme Parlement & citoyens, hébergeant le projet de loi Biodiversité jusqu’au 18 janvier, il œuvre pour davantage de citoyenneté dans l’élaboration des normes.
Source: Armel Le Coz : « Le ras-le-bol va tendre vers un mouvement citoyen »
Il s’agit ici d’une initiative que je trouve intelligente car elle associe différents mouvements et n’exclue personne. Du moins, de ce que j’en ai compris.
Et je crois que c’est justement de ces initiatives dont nous manquons et qu’il faut absolument faire émerger.
Je vais regrouper tout ce que je trouve de pertinent et d’intéressant dans ma nouvelle rubrique “J’aime”.
N’hésitez pas à m’indiquer des initiatives que vous trouvez remarquables. Le jour où toutes les bulles d’oxygène vont s’agréger depuis l’environnement saumatre … elles remonteront très vite et bien plus fort à la surface …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *