Le quatrième monde

La vision de ces trois mondes m’est trop triste pour ne pas en espérer et en vivre un quatrième. Celui d’une utilisation plus éclairée (et modérée) de ce qui nous est donné à con-sommer.
Il en est de la technologie comme de tout: l’alimentation, les loisirs, la médecine …

Je ne pense pas que la solution d’opposition du “troisième monde”, le refus, le déconnexion, soit une solution viable à long terme car elle ne conduit a aucune prise de conscience et aucune possibilité que le progrès prenne le pas sur l’innovation, la science sans conscience. Cela ne peut conduire qu’à une illusion de bonheur, comme le dernier des Mohicans, mais rien d’apte à modifier le cours de l’inéluctable et la prise de conscience générale qu’il me semble importante d’avoir.

Théodore Monod a définitivement raison :

Continue reading “Le quatrième monde”